Société d'électricité à Bruxelles : un lieu récent et surtout différent

25/06/2019

Marine Hugonnier, 2004...
Marine Hugonnier, 2004...

SisterArt expo@Société d'électricité pour voir Calculated Chance, derniers jours. Ni galerie, ni musée, ni fondation privée, Société est un espace convivial de recherche, de création et d'exposition dédié à l'art contemporain. A noter:  finissage de l'exposition en cours le 29 Juin.

Heureuse surprise pour SisterArt qui pousse la porte de cette ancienne usine reconvertie en "artist run space" depuis 4 ans par Manuel Abendroth et Els Vermang du trio LAb[au]. Suivez le guide...

Calculated Chance

Cette exposition collective rassemble les œuvres de 30 artistes qui font intervenir la chance, le hasard ou l'aléatoire dans leurs créations. Art concret, Web Art, assemblages, installations, art on paper, art algorithmique :   l'exposition est un brin surréaliste, légère, humoristique et mathématiquement sérieuse… Probablement !

En effet, les créations explorent les opérations mathématiques de probabilités, combinaisons, contingences,… et sous-tendent la question du contrôle et du lâcher-prise dans le processus de création.

A la base de cette exposition, il y a aussi une référence littéraire à Mallarmé avec son poème en vers libres : Un coup de dés jamais n'abolira le hasard (1897) et celui des livres de Marcel Broodthaers dans lesquels il noircissait des phrases entières. En variation sur le même thème, on peut voir les lithographies de Ellsworth Kelly, découvrir Michaelis Pichler et Jérémie Bennequin qui proposent d'aller un pas plus loin dans la démarche. Dans la même pièce, on retrouve Marine Hugonnier et ses New York Times dont les images sont recomposées par des aplats de couleurs qui viennent changer le sens des titres. Il suffit d'un élément, d'une couleur, d'une composition et l'information bascule.

Coups de cœurs SisterArt 

Signatures d'Elsa Werth, un travail composé de 100 cadres dans lesquels une ficelle noire déposée au hasard fait office de signature. Finesse, non-reproductibilité et humour ! On a aimé instantanément, tout comme...

Michel François, 2013
Michel François, 2013

Instant Gratification de Michel François, sculpture à la forme aléatoire résultant du contact du bronze brûlant versé sur un support froid. 

Cette technique est emprunté à un geste de voyance pratiqué encore de nos jours par des diseurs d'aventure, des "fortune tellers".

Hautement esthétique, cette dentelle de bronze était présentée à Art Brussels en avril dernier. Elle avait déjà retenu notre attention.

P2400-299_367_large_2 de Manfred Mohr, Pionnier dans l'art dit algorithmique, l'artiste propose une revisite d'un travail de 1978 sur papier. Créant un nouveau Code qui positionne des formes dans un angle prédéfini, Mohr travaille avec des opérations géométriques, à dimensions multiples. Il crée ainsi des théories graphiques dans cette idée d'une esthétique programmée.(cf. titre de son exposition à Paris en 1971).

Manfred Mohr, 2018
Manfred Mohr, 2018


Un endroit à découvrir d'urgence ! Calculated Chance à voir encore jusqu'au 29 juin. 

Suivez les prochaines expositions thématiques sur

www.societe-d-electricite.com.